Le Muséum National d’Histoire Naturelle à Paris fait confiance à AIGA SAS pour ses herbiers historiques.

Le Muséum National d’Histoire Naturelle à Paris renferme des Herbiers exceptionnels ; avec 8 millions de spécimens auxquels s’ajoutent des Herbiers historiques (Celui de Jehan Girault date 1558 et est entré grâce à la famille Jussieu), de Jean-Jacques Rousseau (15 classeurs contenant des types de Guyane récoltés par Jean-Baptiste Fusée Aublet) et d’Albrecht von Haller (XVIIIe siècle)), ces collections doivent être conservées dans des conditions strictes d’hygrométrie et de température.

Des humidificateurs assurent en permanence le maintien de ces indicateurs ; ces instruments très sensibles à l’entartrage, sont maintenant traités avec le procédé New-Ionic ce qui réduit la maintenance et préserve les appareils.

Réduction des couts, simplicité, pérennité du traitement. Une volonté réelle du Musée de trouver des solutions qui préservent l’environnement et les budgets.

Chaque année, plus de 150 scientifiques travaillent dans ces collections : botanistes du Muséum, chercheurs du CNRS, de l’IRD, du CIRAD, scientifiques étrangers détachés par leurs instituts d’origine ou invités par le Muséum, chercheurs en visite, enseignants, gestionnaires de l’environnement, collectionneurs…

Ainsi conservés dans les meilleures conditions, les Herbiers peuvent servir encore longtemps de référence pour la description et la connaissance des espèces !

Consultez le site du MNHN et la page consacrée aux Herbiers



Cet article est aussi disponible en Français English