Le traitement de l’eau dans les TAR permet d’éviter les facteurs de risques industriels et sanitaires comme l’entartrage, la corrosion, l’encrassement, et la qualité de l’eau. Désormais, les tours sont sujettes à de nouvelles dispositions qu’il est essentiel de prendre en compte.

Ces nouvelles orientations ont pour axe principal la limitation de l’utilisation de produits néfastes pour l’environnement (comme les produits chimiques) et le traitement des rejets. Bien souvent, les effets de ces produits sur l’environnement sont méconnus des exploitants. Ces mesures ont pour objectif de supprimer l’injection de biocides non oxydants sauf à démontrer qu’aucune autre solution n’existe. Enfin, ces nouvelles mesures offrent à l’exploitant la possibilité d’utiliser tout procédé de traitement, physique ou chimique, qui a prouvé son efficacité sur la gestion du risque de prolifération.

Le traitement d’eau pour les circuits de refroidissement vit aujourd’hui un bouleversement.

Module ECOTEC prêt à l’emploi

La solution de traitement ECOTEC est une solution en phase avec cette évolution.

Antitartre – Détartrant – Anti corrosion – Débiofilmant – Anti bactérien

• Maitrise des coûts

• Rejets d’effluents chimiques nuls

• Gestion optimale des risques

Le suivi global ECOPTIMUM accompagne les opérateurs sur leurs besoins de suivi de traitement d’eau sur les TAR. L’alliance ECOTEC-ECOPTIMUM est une réponse innovante à ces réglementations pour un traitement d’eau écologique et efficace, grâce à un procédé unique agissant sur le tartre, les bactéries et le biofilm.

Ces dispositions applicables au 1er Janvier 2014, prennent donc une direction positive dans le sens de la réduction de la pollution des eaux.

TAR : restriction des traitements chimiques autorisés

Cet article est aussi disponible en Français English

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *